crédit expatrié

credit-expatrie.com

L’équipe de credit-expatrie.com propose une gamme compétitive de crédits immobiliers dédiés aux non-résidents et des expatriés. Grâce à sa collaboration avec des partenaires bancaires spécialisés dans ces dossiers, les offres de prêt sont adaptées aux expatriés et aux non-résidents, permettant d’éviter tous les obstacles imposés par les banques et agences classiques.

La qualité du dossier pour une demande de crédit immobilier pour expatrié et non-résident est capitale.

Monter un dossier pour une demande de crédit immobilier requiert une attention toute particulière afin de mettre toutes les chances de votre côté lors de la négociation du prêt. Le montage d’un dossier pour expatrié ou non-résident diffère peu d’un montage de dossier classique pour résident mais requiert rigueur et précision.

Voici quelques astuces quant aux documents à fournir.

La pièce d’identité : Il est impératif qu’elle soit claire et lisible. Concernant le passeport, la copie de ce dernier doit être certifiée conforme au consulat ou à l’ambassade et le numéro du passeport doit apparaître clairement en bas de page.

Le livret de famille : La copie doit faire apparaître les pages des enfants, même si vous n’en avez pas.

La copie du compromis de vente : Il s’agit de la pièce fondamentale du dossier.

Le dernier avis d’imposition : Il s’agit des avis d’imposition de votre pays d’expatriation (ex : P60 au Royaume-Uni ou Formulaire 1040 aux Etats-Unis). Il est important de noter que le prélèvement à la source n’empêche pas de disposer d’un avis d’imposition. De plus, si vous percevez des revenus en France, il est important de transmettre les avis d’imposition français.

Les bulletins de salaire : Pour les salariés, il convient de joindre les 3 derniers bulletins de salaires ainsi que les justificatifs de Bonus perçus sur les trois dernières années. Il est possible de demander une « Salary letter » à votre département RH. Pour les non-salariés, il s’agit des 3 derniers bilans comptables et des liasses fiscales.

Contrat de travail : Il doit indiquer votre « basic salary », les allowances et la politique de bonus. Il est important de transmettre les avenants attestant une éventuelle augmentation de salaire.

Les relevés de compte bancaire : N’hésitez pas à joindre les relevés de tous vos comptes bancaires, qu’il s’agisse de vos comptes en France et ceux de votre pays d’expropriation. Pour gagner du temps, vous pouvez télécharger vos relevés en ligne en demandant à votre banque vos identifiants et codes d’accès. Les relevés de comptes doivent cependant être au format des vrais relevés et doivent faire figurer votre nom.

Les tableaux d’amortissement de vos crédits en cours : Il est important de joindre des originaux, les documents sous format « excel » et « word » ne seront en effet pas traités par les banques. N’hésitez pas à joindre les offres de prêt !

Le justificatif de l’apport : Il s’agit des relevés de compte et des pièces justifiant la possession d’une somme suffisante (voir supérieure !) pour mener à bien le projet.

Le justificatif de domicile : Une facture d’énergie ou de téléphone suffit.

Il est important de joindre les quittances de loyer ou le contrat de bail si vous êtes locataire et/ou si vous disposez déjà d’investissements locatif. N’hésitez pas à joindre également les titres de propriété et/ou le dernier avis de taxe foncière des biens possédés en France et à l’étranger.

Enfin, dans le cas d’un investissement locatif, il peut être pertinent de joindre une attestation de la valeur locative des futur revenus locatifs. Vous pouvez la demander directement à votre agence immobilière.

Vous souhaitez nous faire part de votre projet ? Remplissez dès à présent notre demande en ligne et bénéficiez de notre expertise pour concrétiser votre projet dans les plus brefs délais